✮ Vieille Valette - Présentation


La Vieille Valette ou Vieux Tourris est un village perché sur les roches à 470 mètres d'altitude au Nord-0uest de la Valette, sur la commune du Revest-les-Eaux. Construite après l'époque Gallo-Romaine, elle fut détruite vers le XIV ou XVème Siècle.


Plan de la vieille Valette

Les restes offrent à la vue un ensemble de ruines où la végétation a repris ses droits. D'une façon générale, la moitié Est du village est mieux conservée que l'autre. L'on peut supposer que le bourg a subi des destructions puis a été partiellement reconstruit. Une bâtisse, à l'Ouest, par le bon état de ses murs, semblerait d'une époque plus proche de nous. (repère B)


L'état très dégradé des ruines ne nous permet pas de donner une affectation précise aux locaux, si ce n'est les tours de guet, points culminants des lieux. (repères A et C )

De même, nous pouvons supposer que les locaux m n o p q devaient servir de logements ou, plus précisément, de loges, vu leur exiguïté, très fréquente à cette époque.


Les chemins d'accès, aux abords immédiats du village, ne permettaient pas le passage d'une charrette. L'entrée du bourg et la circulation intérieure ne pouvaient se faire qu'à pied.


Le mur d'enceinte présente des signes de plusieurs époques successives. Il est visible qu'il a, soit été refait par endroit, c'est le cas du mur rectiligne où se trouve la porte P1, soit doublé et consolidé comme le côté Est. Il est malheureusement détruit en grande partie côté Nord-Ouest. On distingue au moins deux portes d'entrée, celle repère P, la plus ancienne et celle repère Pl plus récente et mieux conservée.
Porte dans le rempart
Un deuxième mur d'enceinte (repère B) semble plus ancien. Il englobait la chapelle et allait vers l'Est jusqu'au bord de la falaise. Il est totalement détruit côté Ouest.

La chapelle, orientée vers le soleil levant, est de construction très ancienne. Les murs de l'autel sont relativement bien conservés : on y distingue encore, en particulier en lumière rasante, une étoile de Salomon à cinq branches, taillée dans la roche tendre.

On retrouve aussi dans les murs des morceaux de tuiles gallo-romaines. Ces vestiges sont nettement visibles dans la partie Sud-Ouest à l'extérieur de l'enceinte.

Le chemin d'accès, qui vient de Tourris, est toujours très marqué par ses bordures en pierres ; malheureusement la végétation le masque en grande partie.

L'eau potable devait être puisée à Tourris et amenée au village où 1'eau de pluie devait être récupérée dans des bacs pour les usages courants.
Du point de vue archéologique, la Vieille Valette est riche en tessons usés de poteries de tous âges. On y trouve,également des morceaux de pierre à grains en basalte provenant probablement de la Courtine.

L'accès de la Vieille Valette se fait logiquement par le Château de Tourris, mais il est prudent d'éviter cette voie et de passer par le versant Sud. Le sentier part du premier virage en épingle 600 ou 800 mètres après le poste de transformation EDF du plateau des Chabertes. Ce sentier très étroit nous emmène en 2O minutes à la Vieille Valette en passant par le petit col à gauche de la falaise, bien visible de la route.

Remplir ses bronches d'air pur, faire connaissance avec de vieilles pierres qui sont un peu de nos racines, contempler le paysage alentours empreint d'une sauvage magnificence, n'est-ce pas une agréable invitation à la randonnée ?



Source : Gabriel Navarin - Extrait du Bulletin des Amis de la Vieille Valette - N°4 printemps 1980
Photo: Katryne