Carte de vigilance météo

Cette grande propriété revestoise est à vendre

Grands espaces
Calme et verdure
Au pied du Mont-Caume
Vue panoramique sur le village
et la vallée de Dardennes



Cliquer sur l'image pour la voir en plus grand
Pour plus d'info, écrire au site
en cliquant là >>>

♖ Les AVR ont 30 ans !!!


30e Anniversaire des Amis du Vieux Revest

♖ La Ripelle - Signification du nom La Ripelle


Signification du nom La Ripelle, par Roland Vernet 


Monsieur Igor Fédoroff, dans son article très documenté intitulé «le domaine de la Ripelle», en tête de cet ouvrage, dit que la toponymie de la Ripelle reste à découvrir. J’ai trouvé quelques pistes de recherches qui peuvent apporter des bribes de réponses. 


En présence d’un lieu dit, il faut toujours se demander si le nom affecté à ce territoire est en rapport avec un aspect géographique, économique, historique ou avec celui d’un habitant. Pour ce qui est de la Ripelle, on ne peut dire que cette dénomination évoque une famille, un propriétaire, un exploitant de cette terre alors que s’expliquent bien les noms donnés aux quartiers voisins la Danillonne, la Massillonne, la Cordière (cf article de M. Fédoroff). Le cadastre de 1700 ne cite aucun propriétaire du nom de Ripelle ou autre forme approchant.


Étude cartographique

On peut lire « quartier de la Ripelle » sur la carte de César-François Cassini, la plus ancienne de France pour ses levés scientifiques, créée de 1744 à 1789 (cf n° 32 du Bulletin des Amis du Vieux Revest). Il le situe à cheval sur le chemin reliant Toulon à La Valette, le CD 46 actuel. Il est limité au nord par le ruisseau actuellement dénommé « ruisseau des Argéries » et les falaises du Faron au sud ; à l’ouest, se trouve le quartier de Loubau ; à l’est, les Favières et les Argeliers. On remarque qu’au nord du ruisseau des Argériès est cité le quartier de Taravel (Tourrevelle). 


Ce quartier de la Ripelle est habité (8 maisons y figurent). Si l’on prend la carte d’État-Major au 1/20000°, établie à partir de 1881, on constate que le nom a changé de position géographique. Il est placé à côté des deux bastides qui se trouvent à l’ouest du château actuel. Déjà, sur le plan cadastral de 1827, on voit « bastide de la Ripelle ». Sur les cartes actuelles, ce nom est placé à côté du château.


Essai éthymologique

Sur la carte de Cassini, le quartier de la Ripelle occupe la rive gauche du ruisseau des Argériès. En latin, RIPA signifie rive. Les prononciations des consonnes labiales P, V, B étant très voisines pour peu qu’elles soient atténuées, on passe sans difficulté du latin RIPA au français RIVE mais aussi au provençal RIBO (prononcer ribe) qui veut dire rive, bord, berge La terminaison «elle» étant un diminutif, Ripelle signifierait alors la petite rive, la petite berge (comparer au diminutif provençal ribeto - prononcer ribette). En somme, le petit quartier installé sur la berge du ruisseau. Mais Ripelle pourrait signifier aussi bien le « petit ruisseau ».

Carte Cassini Ripelle

En effet, revenons au latin rivus qui signifie ruisseau, petit cours d’eau dont le diminutif est rivuscellus. Le bas-latin riparia , dérivé de ripa, dont la traduction est rive, a donné le mot français rivière. En 1105, il signifiait « ruisseau » mais il a été modifié en rivere en 1138 ; au moyen-âge, il désignait la rive et le rivage. Cette évolution du sens nous ramène à Ripelle qui pourrait signifier aussi bien une petite rive qu’un petit ruisseau. Nous noterons au passage que sur la rive droite de la Reppe, au sortir des gorges, et en face de l’Oratoire, il existe un lieu-dit « La Ripelle ». Au bord de l’eau, lui aussi, et sur une berge en pente. D’après une étude des toponymes ouest-varois du 1er avril 1990, le mot Ripelle (à propos de ce lieu-dit d’Ollioules) viendrait de la racine pré-indoeuropéenne RIP qui signifie « cours d’eau ». La Ripelle serait donc le petit ruisseau et le quartier qu’il borde aurait pris son nom. À cause de l’extension de l’occupation des sols et de la constitution du grand domaine centré sur le château, l’appellation a été donnée à tout le quartier nouvellement occupé.


Source : Société des Amis du Vieux Revest et du Val d'Ardène




Index |Info | Imprimer | PDF | Permalien