☥ Cultes et religions - L'Ermitage copte de Fontanieu


En 1974, l'église orthodoxe copte a créé l'évêché de Marseille, Toulon et toute la France et a installé au Revest-les-Eaux le siège de l'église orthodoxe copte de France. L'Ermitage orthodoxe copte de Saint-Marc a été construit dans le quartier de Fontanieu.


Le descriptif et les photos ci-après sont issus du site internet Études sur l'Orthodoxie Copte en France, que vous pouvez retrouver sur ce lien : http://eocf.free.fr/text_mde_copte_2_revest.htm qui nous raconte l'histoire des Coptes au Revest, dans une page adaptée d'un article de Monseigneur ATHANASIOS  paru en 1977 dans le numéro 2 de la revue Le Monde Copte.


Ermitage Saint-Marc


☩ ☩ ☩ ☩ ☩ ☩ ☩ ☩ ☩ ☩ ☩



Fondation de l'ermitage Saint Marc

Le 20 février 1974, Sa Sainteté Shenouda III, pape d'Alexandrie et Patriarche de la Prédication de Saint Marc, adressa sa bénédiction à l'occasion de la pose de la première pierre. Le 20 octobre de la même année, au cours de la première liturgie, eut lieu l'intronisation de l'évêque de l'Église Copte Orthodoxe de France, Monseigneur MARCOS, par le délégué apostolique de S.S. Shenouda III - Monseigneur Timotheos, évêque général.


Ermitage Saint-Marc
Afin de rappeler les attaches profondes, dès le début du christianisme, de la Provence et du Sud de la France avec l'Église d'Égypte, Monseigneur MARCOS reçut le titre d'évêque de Marseille, Toulon et toute la France. En effet, dès le IV° siècle, la liaison maritime entre Marseille et Alexandrie fut l'une des voies de pénétration par les chrétiens de la spiritualité des moines du désert égyptien qui influença la vie religieuse en Provence. Ainsi, Saint Jean Cassien, après avoir vécu dans les monastères d'Égypte pendant vingt ans (380-400), fonda à Marseille, au début du Ve siècle, l'abbaye de Saint Victor.


L'Ermitage est déjà un lieu de pèlerinage.
C'est ainsi que, durant l'été 1976, plus de huit cents Égyptiens - coptes orthodoxes et catholiques romains - assistèrent aux liturgies célébrées à l'Ermitage et furent reçus par la municipalité revestoise: symbole de l'amitié franco-égyptienne et espérance d'unité chrétienne.


L'Ermitage de Saint Marc, que l'on découvre au détour d'un chemin, dresse sa silhouette d'ocre rose aux lignes dépouillées contre un ciel immuablement pur parmi les oliviers et les cyprès.
Il comprend la chapelle dédiée aux apparitions de Notre-Dame à Zeitoun (Égypte), à l'unique nef étroite et assez haute surmontée d'une croix et le musée contigu surmonté d'un campanile.




L'iconostase

En entrant dans la chapelle, nous remarquons aussitôt l'iconostase (séparation entre le sanctuaire et la nef et portant les icônes). Sur l'iconostase, à droite, le Christ bénissant, l'index de la main droite levé. A gauche, la Mère de Dieu, la Thèotokos, porte le Christ sur son bras gauche selon l'habitude orientale qui veut la reine à la droite du roi. Devant l'icône du Christ et celle de la Mère de Dieu, brûlent des lampes votives de style vénitien, copies de celles de la Basilique Saint Marc de Venise.


Icones à l'Ermitage Saint-Marc

Sur le mur de droite et en son centre, se trouve l'icône des apparitions de la Sainte Vierge à Zeitoun, flanquée de deux lampes votives grecques et à sa gauche, l'icône de Saint Bichoï. Né au début de IV` siècle à Shansha, en Égypte, Bichoï se retira à l'âge de 20 ans dans le désert de Scété dans la vallée du Wadi-Natroun et y fonda le monastère qui porte son nom : Deir Amba Bichoï. Les pères desservant la chapelle Notre-Dame de Zeitoun appartiennent à ce monastère.




Les reliques

Sur le mur de gauche du sanctuaire et au-dessus de l'autel des reliques, nous remarquons une icône de la Mère de Dieu, en métal repoussé, rehaussée de pierres, de style vénéto-byzantin et devant laquelle brûle une lampe votive copte ancienne. Sur l'autel des reliques, se trouve un précieux reliquaire de style vénéto-byzantin, œuvre du maître-orfèvre vénitien Gian Carlo Fecchio, renfermant une  relique de Saint Marc l'Évangéliste provenant du tombeau du Saint de la basilique de Venise. Une  relique de Saint Anien, deuxième pape et Patriarche d'Alexandrie consacré par Saint Marc en qualité de son successeur, y est également conservée dans un reliquaire de style médiéval.


Icones à l'Ermitage Saint-Marc

Au-dessus de l'autel (posé sur une colonne de style roman) et suspendu à la charpente, se détache un Christ en croix de style médiéval qui représente le Seigneur couronné et vêtu du pagne royal, Vainqueur du monde.

Sur le mur de gauche et en son milieu, nous remarquons dans une niche un reliquaire de style arménien renfermant une relique de Saint Lazare, frère de Marthe et de Marie. Selon une vénérable tradition, Saint Lazare fut le premier évêque de Marseille.
Sur le mur du sanctuaire, derrière l'autel et flanqué de deux lampes votives coptes, nous pouvons admirer l'icône de Saint Marc l'Évangéliste " le contemplateur de la Divinité ", dans un cadre de bois incrusté de croix d'ivoire, travail d'ébénisterie typiquement copte.




Des vitraux de Chartres

Les vitraux du maître-verrier Jacques Loire de Chartres, d'inspiration copte, en dalles de verre coloré, laissent filtrer une lumière propice au recueillement, tandis que du campanile, la cloche ANDRÉ née dans les fonderies Cornille Havard de Villedieu-les-Poêles, invite les fidèles à la prière.

Deux bas-reliefs du Christ et de la Mère de Dieu, de style roman, disposés de chaque coté de la porte d'entrée semblent bénir les visiteurs lors de leur départ.

Il faut sortir de la chapelle et descendre plusieurs marches pour accéder à la crypte qui renferme, dans une châsse-reliquaire de style médiéval, placée sous l'autel du sanctuaire, les précieuses reliques de saints et de martyrs d'Égypte.


La sainte Eucharistie est donc célébrée, comme il était de tradition dans l'Église primitive, sur les tombeaux ou les reliques des martyrs ou des témoins du Christ.
Contiguë à la chapelle, la sacristie-musée abrite une collection d'icônes coptes, grecques et russes et d'objets du culte anciens : calices, croix, évangéliaires, reliquaires.
Elle débouche sur une terrasse qui comporte une petite chapelle dédiée à la Mère de Dieu.




Index |Info | Permalien | PDF