🐦 Le Pigeonnier - Présentation du pigeonnier du Revest



Source de cet article et des suivants de la section "Pigeonnier" : article de Roland Vernet parue dans le bulletin N°40 de mars 2005 de la Société des Amis du Vieux Revest et du Val d'Ardène - Voir crédits complémentaires en bas de page.


C'est une tour ruinée, qui se dresse, imposante, au bord d'une falaise de grès, dont une carrière a dégagé le pied, carrière qui servit au repos des troupeaux en transhumance. La tour est isolée, éloignée de quelques centaines de mètres du village dont elle domine les abords L'accès n'en est pas facile ; la "Montée du Pigeonnier" permet de s'en approcher mais c'est un cul-de-sac dont on sort par quelques pas d'escalade dans la masse gréseuse pour pénétrer dans le maquis. Un autre sentier, plus aisé, y mène à partir de la Carraire du Caume ; il serpente dans ce qui fut naguère le Sentier Botanique. On arrive dans le dos du pigeonnier, isolé sur sa base rocheuse En faire le tour pour atteindre la porte d'entrée est très délicat, le passage étant très étroit, pentu, glissant et proche de l'à-pic. C'est un beau sujet pour peintres et photographes.


Pigeonnier ou colombier ?


Panneau Montée du PigeonnierIl existe au Revest deux voies qui s'intitulent respectivement "Montée du Pigeonnier" et "Route du Colombier", cette dernière reliant le cœur du village au barrage. Pigeonnier et colombier sont synonymes pour désigner l'édifice destiné à l'élevage des pigeons. Avant la construction du barrage (1910 - 1912), s'élevaient sur la rive droite du Las un colombier et un moulin dit "colombier", d'où l'appellation donnée à la voie. Pigeon, colombe, deux mots pour désigner le même oiseau. Le mot "colombe" est plus poétique, et désigne en général le pigeon blanc qui semble si doux et délicat, symbole de la paix avec le rameau d'olivier dans le bec, celui qui aide le prestidigitateur dans ses manipulations Le mot "pigeon" est, lui, d'usage plus courant : pigeon d'élevage, de compagnie, voyageur, pigeon biset.


Ces deux appellations viennent du latin. Colombe dérive de columba (columbus employé plus spécialement pour désigner le mâle) ; le bâtiment où les Romains élevaient les colombes se nommait un "columbarium" dont les niches ou boulins abritaient les couples ; ce mot n'évoque plus actuellement que le bâtiment qui abrite les urnes funéraires placées dans des niches. On trouve du Xe au XVIe siècle, colomb, colon, coulon. Pigeon est d'origine plus populaire , le pipio est le pigeonneau, appelé ainsi parce qu'il pousse de petits cris (du verbe pipio, piauler) ; le mot pigeon apparaît au XIII" siècle dans la langue française, venu par déformation linguistique de la forme latine "pipionem", accusatif de pipio. L'élevage du pigeon est très ancien ; des pigeonniers existaient dans l'antiquité.