Carte de vigilance météo

Cette grande propriété revestoise est à vendre

Grands espaces
Calme et verdure
Au pied du Mont-Caume
Vue panoramique sur le village
et la vallée de Dardennes



Cliquer sur l'image pour la voir en plus grand
Pour plus d'info, écrire au site
en cliquant là >>>

♖ Les AVR ont 30 ans !!!


30e Anniversaire des Amis du Vieux Revest

🚌 Autobus, cars & Co - Le Roulez de Dardennes


Les premiers transports en commun (omnibus à chevaux) entre Toulon et Dardennes datent de 1881. On peut dire que la photo ci-dessous a été prise entre 1904, date de la mise en service de la ligne n°6 des Routes, et 1925 où fut mise en service la ligne 5A de Dardennes. On voit à gauche « le Roulez » (ou roulet) qui stationne au début de l’avenue des Moulins, en bas de l’avenue Guichon de Grandpont, pour assurer la correspondance avec la ligne 6. A droite, le tramway tractant une remorque de type « baladeuse » sort de la Tranchée (début de l’avenue des Routes. Cette tranchée a été creusée pour permettre à la voie du tram de relier le quartier Barbès au quartier des Routes. On a dû modifier le lit du Béal, qui passait à cet endroit.


Le Roulez de dardennes et le Tramway de la 6 à La Tranchée


Le n° 5 était attribué à la desserte de Valbourdin d’abord au moyen d’un autre « Roulet », puis d’autocars.


Les habitants de Dardennes et du Revest voulaient eux aussi avoir leur tramway pour se rendre à Toulon. La réalisation de cette liaison a pris plus de 20 ans. C’est finalement le tramway « classique » qui a été construit sur la ligne 5A jusqu’à la Chapelle des Moulins, le prolongement vers le hameau de Dardennes et le village du Revest devant se faire plus tard. Le confort des tramways était plutôt spartiate, mais à la belle saison, les remorques normales étaient remplacées par des baladeuses (ouvertes sur les cotés) ou des baignoires. Le dimanche, dans les années d’après guerre, les Toulonnais aimaient prendre le 5 avec un repas froid pour venir pique-niquer au bar de la Chapelle des Moulins et passer une journée à la campagne à peu de frais. Le patron permettait qu’on utilise ses tables à condition de lui acheter les boissons.


Le tramway n’a jamais dépassé la Chapelle jusqu’à la fin  de son exploitation en 1952. Les liaisons avec Dardennes, le Barrage et le Revest ont été faites par autocars de sociétés privées (Meiffret, Raynaud ...) qui ont fusionné par la suite avec la RMTT.


Source : Texte de Claude Burle publié dans le bulletin N°56 de septembre 2011 de la Société des Amis du Vieux Revest et du Val d'Ardène.



Index |Info | Imprimer | PDF | Permalien