✌ La Libération du Revest - Le journal de Madeleine Couret

Survoler la photo
pour voir en grand
Couverture du Livre
Le Journal de Madeleine Couret
Alberte, soeur de Madeleine
entourée de Pascale
et de Marie-Hélène
Les deux fils de de Madeleine
lors de la présentation du livre

Au sujet de la rencontre entre Alberte Blanc et les élèves de CM1-CM2 de l'école élémentaire du Revest, le mardi 6 juin 2017 dans la salle des mariages de la Mairie du Revest

 

 

 

Les journées du patrimoine de septembre 2016 ont permis aux Revestois de découvrir - ou de revivre pour les plus anciens - tout un pan de l'histoire de la Libération du Revest et de Toulon en août 1944, à travers la présentation du "Journal de Madeleine Couret", dernière édition des Amis du Vieux Revest.

 

 

L'ouvrage, réalisé à partir du manuscrit de Madeleine, décédée aujourd'hui, écrit au jour le jour par cette jeune fille de 16 ans durant une période cruciale, faisait l'objet à cette occasion d'une présentation-lecture, plus de 70 ans après, témoignage rendu d'autant plus poignant que participaient à cette lecture ses deux fils et sa sœur, Alberte Blanc.

 

 

Cette transmission se perpétue, par une diffusion régulière du livre, et son appropriation par de jeunes Revestois, comme cela a été le cas cette année à l'école élémentaire du Revest, où deux classes de CM1/CM2 ont travaillé à partir du document, pour aborder la seconde guerre mondiale sur la base d'un témoignage local, tellement rare et précieux par sa capacité à rendre l'Histoire vivante.

 

 

L'association a proposé aux enseignantes, en prolongement de ce travail en classe, une rencontre avec Alberte, qui a elle-même retracé par écrit les événements de la journée de libération du 20 août 1944, de son point de vue de jeune fille âgée de 18 ans à l'époque.

 

 

C'est ainsi que se sont retrouvés, ce mardi 6 juin 2017, dans la salle des mariages de la Mairie (lieu marquant des événements de la Libération), les enfants de ces deux classes, montés de l'école avec leurs enseignantes, Julie Spieser et Audrey Thibult, et deux parents, Alberte Blanc en témoin extraordinaire, Pascale Cressent-Agnias et Marie-Hélène Taillard qui ont travaillé à la retranscription et à l'édition du livre.

 

 

Nous avons pu ressentir lors de cette rencontre une grande attention et un silence respectueux de la part des enfants lors de la lecture faite par Alberte, puis beaucoup d'empressement et de curiosité lors des questions préparées, puis libres et spontanées, qui ont suivi.

 

 

De nombreux documents, photos, livres, et même un éclat d'obus qui a suscité un grand intérêt, étaient à disposition des élèves qui ont pu prendre le temps de les consulter (extraits du fond qui a servi de base documentaire pour la réalisation du film de Philippe Maurel Dardennes 44 ).

 

 

Pendant ce temps, d'autres se rendaient auprès des monuments et stèles dressés à la mémoire des acteurs des événements de la Libération, pour en découvrir la signification et des éléments d'histoire qui leur sont associés, guidés par un membre des Amis du Vieux Revest :

 

 

- le long du parking sur la Place Jean Moulin ; buste de Jean Moulin, buste du général De Gaulle, monument en hommage aux Turcos, plaque en l'honneur du résistant revestois Louis Camolli

 

 

- au départ du Chemin des Baumettes, où se trouve la maison dite parfois "des résistants", à l'époque propriété du Docteur Mouttet, devenue Poste de Commandement du colonel de Linarès à la libération du Revest, rejoint par le général Jean de Lattre de Tassigny pour y préparer celle de Toulon. Deux plaques commémoratives se trouvent à l'entrée de la propriété, évoquant ces moments décisifs et citant les noms de revestois résistants composant le "Comité Clandestin de Libération".

 

 

 

AVR-LC MHT, 15 juin 2017

 

 

 

Article de et photo de Claude Serra dans le Var-Matin du 8 juin2017
Alberte Blanc rencontre les élèves du Revest

 

 

Source : Marie-Hélène Taillard pour les associations Amis du Vieux Revest & Loisir et Culture

Index |Info | Permalien | PDF