Recherche



Majuscules et minuscules
différencier
ne pas différencier
Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :aigle


Page 4 - 6 sur un total de 7 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


4. 🐺 La faune revestoise Baguage d'aiglons le 18 mai 2011

...nourrir la progéniture 2011. une première analyse visuelle permet d’écrire qu’ils ont eu au menu alimentaire du faisan (mâle et femelle), du goéland leucophée, du faucon crécerelle, de la chouette hulotte, de l’épervier et de l’écureuil. l’opération globale a pris 1h37. c’est le temps total entre le début de la descente de philippe vers l’aire qui était en contrebas à cinquante mètres et la remontée définitive de philippe. entre temps, les deux aiglons ont été minutieusement montés en haut de la barre de caume. puis, sous la responsabilité du c.e.e.p., plus particulièrement de cécile ponchon, ils ont été scientifiquement examinés, pesés, photographiés et bagués. une bague à chaque patte : - ba11231 et lc pour l’un, - ba11232 et kx pour l’autre.ils ont été remis au nid, quitté pendant une heure, par philippe avec des précautions très professionnelles. c’est guy launay qui a été le premier à découvrir l’aire de l’ l’aigle revestois en 1972. depuis, les techniciens du c.e.e.p., vrais passionnés de la nature, surveillent ce site. en mai 1991, guy launay fera une chute mortelle de la barre de caume. mercredi 18 mai 2011, étaient présents : ponchon cécile (c.e.e.p.) jacob florien (c.e.e.p.) lebre philippe (c.e.e.p.) rothier michel (c.e.e.p.) vincent-martin nicolas (c.e.e.p.) bach jean-françois (l.p.o.) gouy richard (muséum) orsini philippe (muséum) lasceve matthieu (t.p.m.) chesnaud claude (amis vieux revest) ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence

5. 🐺 La faune revestoise La couvée 2013 d'aiglons de Bonelli

...dulte afin de nourrir la progéniture 2013. une première analyse visuelle permet d’écrire qu’ils ont eu au menu alimentaire du goéland leucophée, du pigeon ramier et de l’écureuil. l’opération globale a pris 58 minutes. c’est le temps total entre le début de la descente de philippe vers l’aire qui était en contrebas à cinquante mètres et la remontée définitive de philippe. entre temps, les deux aiglons ont été minutieusement montés en haut de la barre de caume. puis, sous la responsabilité du cenpaca, plus particulièrement de cécile ponchon, après un relevé d’adn, ils ont été scientifiquement examinés, pesés, photographiés et bagués. une bague à chaque patte : - ba11296 et ph pour l’un, - ba11297 et p8 pour l’autre. ils ont été remis au nid, quitté pendant moins de trente minutes, par philippe avec des précautions très professionnelles. c’est guy launay qui a été le premier à découvrir l’aire de l’ l’aigle revestois en 1972. depuis, les techniciens du cenpaca, vrais passionnés de la nature, surveillent ce site. en mai 1991, guy launay fera une chute mortelle de la barre de caume. vendredi 24 mai 2013, étaient présents : ponchon cécile (cenpaca) catard antoine (cenpaca) gervais muriel (cenpaca) legrand aymeric (cenpaca) lebre philippe (cenpaca) rothier michel (cenpaca) vincent-martin nicolas (cenpaca) bach jean-françois (l.p.o.) levesque sylvie (l.p.o.) orsini philippe (muséum) thollon stéphane (d.d.t.m.) lasceve matthieu (t.p.m.) taillard marie-hélène (amis du vieux revest) chesnaud claude (amis du vieux revest) ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence

6. ♊ Musée Les monnaies massaliotes

...s bronzes au taureau présentent à l’avers la tête laurée d’apollon et au revers, un taureau chargeant tête baisée. les bronzes au taureau ces pièces se différencient par le poids et le module. les premières émissions dites « bronzes lourds », pèsent jusqu’à 15 grammes. les dernières émissions dites « petits bronzes » finissent par faire à peine 1,50 gramme. les bronzes au trépied moins courants, ils présentent à l’avers de la tête de diane (artémis) coiffée du casque corinthien, et au revers un trépied (dit de delphes). ces pièces, frappées pendant une courte période, sont d’un poids moyen de 7,50 grammes. les dernières monnaies les bronzes d'après la défaite après la défaite de marseille, en 49 av. j-c., les romains lui ayant laissé son droit de monnayage, seules pendant encore quelques décennies, de petites monnaies de bronze furent émises offrant des revers divers : tête casquée, caducée, aigle, etc.. ces petites monnaies de très faible valeur, de circulation purement locale, furent abandonnées au bénéfice du monnayage romain qui s’imposa dans la cité comme sur l’ensemble du territoire de la gaule. rappelons pour conclure, en quelques lignes, les conditions de la chute de marseille. tout simplement, à l’occasion de la « guerre civile », le choix logique mais malencontreux de pompée contre césar. après deux batailles navales perdues, et un siège de six mois, réduite à la famine, la cité dut capituler devant les légions de césar, ouvrir ses portes aux soldats romains, et recevoir une garnison qui mettait un terme à un demi millénaire de brillante indépendance. mais marseille est toujours restée marseille, et n’est pas la provence. les comptoirs massaliètes marseille contrôlait tout notre littoral méditerranéen de l’actuelle frontière italienne à l’espagne. elle y avait créé divers comptoirs : nice, antibes, olbia,...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence