Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :bauxite


Page 4 - 6 sur un total de 6 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


4. ☨ La Résistance sous l'occupation allemande Rencontre avec le 3e RTA par René Poch

...opper et faire demi-tour car il ne faut pas emprunter le chemin charretier conduisant au revest, il est à découvert et trop exposé aux tirs des forts faron et coudon, ceux-ci étant fortement armés ; à l’ouest, aucun risque, le caume est désarmé. alors, je prends la tête en compagnie de l’aspirant serette, de la compagnie vieules suivi d’etienne camolli (16 ans), fils de louis, guy d’ollonne (17 ans), dominique grandi, benoît muraccioli et les tirailleurs bien sûr. nous plongeons en file indienne, à vive allure vers le revest dont on aperçoit la tour émergeant de la brume. nous nous arrêtons un instant sur une arrête rocheuse, lieu dit « les abeilles », l’aspirant serette observe aux jumelles le village et ses alentours, tout est calme. il donne nos positions à ses supérieurs hiérarchiques par radio « talkie-walkie ». notre arrêt permet aux hommes de serrer et de se regrouper. nous repartons au pas de course, passons devant la mine de bauxite à la stupéfaction des familles revestoises réfugiées là. nous empruntons le chemin des baumettes, nous passons devant la propriété du docteur mouttet (où sera établi le p.c. quelques heures plus tard), nous passons par le chemin de la luzerne (nous ne voulons pas affronter les allemands par l’ouest, trop de risque pour la population) et nous arrivons derrière l’église. aimé moretti nous y attend. il suivait notre progression. après une brève concertation, nous nous séparons ; moretti engage le combat dans la rue où déambulent quatre allemands, il les met hors d’état de nuire avant que ceux-ci n’aient le temps de riposter. serette et moi-même contournons le village par le nord-est de la tour. nous nous trouvons au dessus du barrage et du mamelon du colombier où est installé un nid de mitrailleuses. les turcos ont aussi tôt fait de le neutraliser, sous une riposte mal assurée des allemands surpris. une compagnie, guidée par moretti et s...


Mots identiques compris dans le texte de la page : bauxite
occurrence |1 occurrence

5. ☨ La Résistance sous l'occupation allemande La résistance au Revest par Dominique Moretti

...☨ la résistance sous l'occupation allemande la résistance au revest par dominique moretti c’est parce que j’ai refusé de présenter les armes aux allemands en septembre 1940 que j’ai été, par un conseil de discipline, radié des sous-marins. je suis devenu radio à bord du paquebot « andré lebon », puis radio volant à bord du « richelieu ». mon oncle, m. bonini, facteur receveur au village, m’avait dit que louis camolli était radio. c’est au retour de ma permission libérable que j’ai rencontré louis : nous nous sommes vite compris. j’ai été démobilisé en novembre 1942 et enrôlé officiellement dans la résistance début 1943. louis camolli était notre responsable de secteur. je me suis fait embaucher à la mine de bauxite pour éviter le s.t.o. (service de travail obligatoire). dans la résistance, chacun avait son rôle. il y avait des types qui ne se sont jamais battus dans la rue : ils avaient autre chose à faire. pour ma part, je donnais des informations à louis camolli qui les transmettait à quelqu’un de la chapelle des moulins, quelqu’un que je ne connaissais pas. il a fallu l’après libération pour que nous nous rencontrions enfin. la population revestoise ne nous a jamais vendus, mais très peu savaient. personne ne connaissait personne, c’était pour notre sécurité. il ne me serait pas venu à l’idée de crier sur le port de toulon : « c’est moi, aimé (1), je suis résistant ! ». par exemple, j’ai connu l’aumônier robineau (2) au foyer du marin à saint roch : je ne savais pas qu’il était résistant lui aussi. il y avait plus de 3000 personnes au village. il n’y avait plus un trou de libre. tout le monde venait se cacher ici, des familles entières. mon gosse avait six mois, je le laissais dans la mine de bauxite, dans une caisse en bois, comme le petit jésus ! les allemands sont entrés dans le revest le 19 décembre 1942, le jour de mon mariage. le parrain de ma femme était habill...


Mots identiques compris dans le texte de la page : bauxite
occurrence |3 mots dans le texte

6. ☨ La Résistance sous l'occupation allemande La mine de bauxite du Revest a évité le S.T.O., par Jacques Mouttet

...☨ la résistance sous l'occupation allemande la mine de bauxite du revest a évité le s.t.o., par jacques mouttet j’étais en faculté d’aix lorsque j’ai vu pour la première fois des soldats allemands : c’étaient des motards, ils étaient au bas du cours mirabeau. Ça m’a donné un choc, je suis rentré immédiatement à la maison. c’était une impression très désagréable. je suis resté ici sans bouger. je me suis contenté de faire de la « résistance très passive », c’est-à-dire que le jour où j’ai reçu mon papier qui disait « prenez votre cuillère à pot » (c’était la première fois que je voyais cette expression), avec un rendez-vous à la gare pour partir en allemagne, je me suis débrouillé pour m’inscrire à la mine au revest. le comble ! c’est un collaborateur notoire (de toulon) qui m’avait dit que je devais partir en allemagne et qui me conseilla de me camoufler. Á la mine, au début, personne n’y allait. l’Électro-chimie a fait œuvre de puissance de bienveillance, car je n’étais pas le seul. et puis un jour, je pense qu’il y a eu délation, monsieur bertin qui était ingénieur des mines m’a dit qu’il fallait venir. au début, je travaillais dans les bureaux. mais un lundi, ils m’ont dit : « cette fois-ci, il faut descendre parce que la gestapo est venue dimanche et j’ai été obligé de jurer que vous étiez un bon mineur, un des meilleurs ». il y avait pas mal de monde dans cette mine. les deux tiers étaient des prisonniers rapatriés, les autres des gens comme moi, des « camouflés ». quarante personnes dont la moitié en surnombre. on avait des rations spéciales comme mineurs de fond. on avait des quantités industrielles de pain, de viande, de beurre. le revest a bénéficié indirectement de cela car, avec ceux qui comme moi étaient dans cette mine pour échapper au s.t.o. en allemagne, il y avait de « vrais » mineurs de fond comme doussaint e...


Mots identiques compris dans le texte de la page : bauxite
occurrence |1 occurrence