Recherche



Majuscules et minuscules
différencier
ne pas différencier
Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :olivières


Page 1 - 3 sur un total de 9 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. 📝Amis du Vieux Revest Table des matières de tous les bulletins

...tre revestois bulletin 34 (février 2003) photo de couverture : mise en place de la pierre commémorative (pyramide de cassini au grand cap) la route des carrières free delivery l'assemblée générale ; conseil d'administration inventaire de la bibliothèque de l'association sommaire des bulletins 23 à 33 bulletin 35 (mai 2003) un livre à lire : "maurice janetti, du verdon au palais bourbon, itinéraire d'un laïque républicain" le chemin du colombier hermitte séverin : du cabanon au cercle il y avait le moulin du colombier les vents ; rose des vents le revest en...1790 le choc (à toulon) entre un camion (de l'entreprise des carrières varnier du revest) et un tramway le béal des moulins d'ollioules (c/r de sortie culturelle) et le bassin versant de la reppe nouvelles brèves : subvention, ligne électrique boutre-coudon, extension de la carrière, décharge. bulletin 36 (septembre 2003) le hameau de tourris en 1360 la dame blanche de tourris tourris et les olivières les en 1850 fine guigou ou une vie de solitude et de violence le château de tourris eugène poubelle à la vieille valette balade autour de deux oratoires l’oratoire de mastaba inauguration au grand cap bulletin 37 (mars 2004) les régents des écoles du revest de 1610 à 1789 charges municipales du revest en 1791 le revest vu par léon vérane une famille revestoise qu’est-ce qu’une carraire ? vacances au mont caume de d’estienne d’orves bulletin 38 (mai 2004) honoré d’estienne d’orves (1901 – 1941) gabriel péri (1902 – 1941) jacques trolley de prévaux (1888 – 1944) bulletin 39 (octobre 2004) – spÉcial anniversaire de la libÉration un devoir de mémoire conférence de jean marie guillon bulletin 40 (mars 2005) le pigeonnier extrait du registre de la fabrique de la paroisse le mont caume les carrières de marbre (malvallon) l’hôtel du barrage le cadran solaire de l’école bulletin 41 (juin 2005) mon pays c’est la colline (coualo) la mo...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 2 mots dans le texte

2. 🏭 Industrie La verrerie de Tourris

...e castillazuelo et michel augier en 2013 a gauche, la verrerie de tourris. a droite l'ancienne auberge de jean baudissaire (dernier usage du bâtiment vers 1980). sous charles x, d’après le bulletin des lois de la république française, d’après les annales des mines (recueil de mémoires sur l’exploitation des mines – deuxième série – tome 1 – 1827), nous trouvons, le 5 juillet 1826, l’ordonnance du roi qui autorise le sieur tessier d’établir une verrerie à verre blanc, à tourris, dans la commune de la valette. annales des mines – page 341 selon le cadastre napoléonien du 31 mai 1827, la verrerie de tourris est signalée. elle est construite à cheval entre la commune du revest et la commune de la valette. dans « les annales de la société naturelle de toulon » (années 1930-31) n°15, selon le manuscrit laissé par joseph auzende, en page 51, on lit : « on peut arriver à la foux du revest en passant aux olivières, partie de terrain cultivable en vignes, et venant de là passer aux sablières, où l’on trouve des galeries souterraines de sablon que l’on expédie aux fabriques de verreries à gémenos, marseille, etc … ». nous sommes au 19ème siècle. passer la souris sur la photo pour la voir en plus grand en 1988, danièle foy publie « le verre médiéval et son artisanat en france méditerranéenne » où on lit (page 31) : « avant même d'obtenir l'autorisation de créer son atelier à la valette au quartier de tourris en 1825, le sieur tessier s'est assuré l'exploitation de la "grande et belle carrière (de sable) récemment ouverte à tourris". bien qu’importante, l’existence de sable immédiatement voisin de la verrerie, n’est pas la cause déterminant la fixation d’un atelier : bien des ateliers du xixème siècle font transporter leur sable sur plus de cinquante kilomètres.» wagonnet et son châssis de la carrière de sable de tourris, m...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence

3. 🚒 Incendies Le terrible incendie d’août 1906 au mont Caume

...nait d’être ravagé. le sous officier et ses hommes firent le contraire mais ils ne durent pas aller bien loin et périrent sans doute asphyxiés. À cette nouvelle, je hâtai le pas autant que me le permettaient mes vieilles jambes et je rencontrai le commandant. je lui dis que j’étais le maire et que je me tenais à sa disposition pour les secours aux blessés. /…/ je redescendis alors au revest. toute notre population et toutes les forces militaires étaient concentrées alors au nord-ouest du village dans un endroit appelé « le creux ». c’est une sorte de ravin pierreux qui descend du plateau jusqu’à la route de fierraquet qui monte vers les fermes de robuou et d’orvès. là, on a pratiqué une tranchée, abattu des arbres et allumé un contreincendie. si nous réussissons à arrêter le feu à cet endroit, c’est bien. dans le cas contraire, il gagnera au nord-ouest la fouan de martin et robuou et au sud-est fierraquet, maison blanche et peut-être les olivières et tourris. ce serait un véritable désastre ! tel est le récit que nous fait m. le maire et il ajoute que vers 8h ½ , m. reyss, sous-préfet de toulon, et son secrétaire m. maure sont arrivés au revest. ne pouvant, en raison de son grand âge, les accompagner, il leur a trouvé un guide sûr pour se rendre au « creux », véritable voyage de près d’une heure dans l’obscurité par des routes escarpées où les cailloux roulent sous les pieds. et comme nous demandons à m. le maire si de nouvelles troupes arrivent : - non, dit-il, si on m’envoie des soldats, je les ferais retourner. je ne veux pas que l’on expose encore des existences pour sauver des arbres ! » 3ème journée : sur les lieux du sinistre, les dernières lueurs après une longue nuit d’angoisse et de lutte, nuit qui vit des soldats et des bûcherons disputer pied à pied au sinistre le sol qu’il ravageait, le soleil s’est enfin levé, un radieux et chaud soleil d’août qui jetait...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence