Recherche



Majuscules et minuscules
différencier
ne pas différencier
Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :table


Page 4 - 6 sur un total de 7 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


4. ✍ Écrivains et artistes Léon Verane

...e recueillent ; les bœufs, arrêtés ça et là, laissent fumer leurs flancs sans broncher, et les hommes parlent tour à tour dans l’ordre de leur âge, avec gravité, sans jamais s’interrompre les uns les autres. les épouses, la cruche en main, font de loin un cercle respectueux autour de l’assemblée des maris, et l’âme des anciens âges renaît dans la grâce du tableau, dans le mouvement primitif des attitudes et des gestes, cependant que là-haut, dans la vieille tour, tinte l’horloge qui annonçait les mêmes heures aux sujets du roi béranger. l’avons-nous assez observée, mon cher damon, cette scène du soir, assis discrètement sous les treilles à quelques pas de là, devant l’hôtel du château, les narines caressées par l’odeur d’un plat succulent de tomates épicées, avec un plein flacon de vieux vin du var entre nous deux. certes, vous vous rappelez cette omelette au lard, et ce fromage qui sentait la chèvre et l’é l’étable chaude. le dîner fini, nous montâmes vers le sommet de la colline, par des escaliers hasardeux, encombrés de cailloux, et des rues abruptes où les crottes des boucs roulaient, comme des boules de houx, par milliers. nous possédâmes enfin, nous palpâmes cette tour crénelée à la mauresque, qui fait du revest je ne sais quel catalayud mi-arabe, doux souvenir de la castille. nous admirâmes son antique cloche aussi fêlée, aussi fissurée que les pierres même des murailles, et les teintes sanglantes des murs dans le couchant. près de nous, les lézards couraient dans les ruines des maisons anciennes car le revest, à l’imitation de tant de bourgades des environs, n’est qu’un revest nouveau bâti au pied d’une cité haute peu à peu abandonnée. a nos pieds, c’était toute une provence d’oliviers dont les verts prenaient mille tonalités diverses selon la distance où ils étaient et la hauteur où ils avaient poussé dans...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence

5. 📖 Le Revest de P. Trofimoff La chapelle Saint-André

...jà parlé. dès 1641, de graves difficultés surgirent entre le vendeur et les délégués de la ville de toulon. le 8 mai 1646, françois de thomas interdit l'accès de son château aux officiers de la communauté. des procès eurent lieu, nombreux. un modus vivendi semble avoir réglé les relations entre les deux parties. consacrée sous le vocable de saint andré, la chapelle a pu être sûrement localisée dans la construction actuelle. la longue salle voûtée, inscrite au rez-de-chaussée des bâtiments de la façade ouest-nord, apparaît, par son architecture, la plus adaptée à la célébration du culte. un ensemble harmonieux de voûtes élégantes confère à ce lieu une prenante spiritualité. récemment restaurée, on y a découvert une pierre sculptée armoriée : l'écu représente les armes de m. monier de castellet, qui fut propriétaire et seigneur de val d'ardène jusqu'à la révolution. transformée à travers les siècles en écurie, en é étable et en entrepôt, cette pièce a retrouvé toute sa noblesse. on s'est longtemps demandé pourquoi saint andré fut donné comme patron à val d'ardène. l'explication est simple : un arrêt du conseil d'État du 1er janvier 1730 fixait impérativement au 30 novembre la date des élections et les consuls choisirent comme patron le saint de ce jour. si les consuls de toulon, seigneurs de val d'ardène, avaient leur chapelle, ils avaient aussi, dans l'importante demeure, des pièces où ils étaient chez eux. cette partie du château se composait du jardin, dit « des orangers », et de l'aile parallèle à la noble montagne du faron qui lui fait face. la salle des délibérations se trouvait au premier étage ; on y accédait par le large escalier qui naît au rez-de-chaussée. sur un long couloir capitonné de cuir, une porte s'ouvrait sur la grande salle, elle aussi richement parée. deux fenêtres à balcon s'ouvraient sur le jardin. ces deux fenêtres ont ét...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence

6. ☨ La Résistance sous l'occupation allemande Les interventions du Groupe Dionisi, selon un entretien avec Lucien Scolca

... lucien scolca : la locomotive a été éjectée de la poudrière à travers le mur d’enceinte. trofimoff : le moulin qui se trouvait en face a été entièrement détruit. lucien scolca : je me souviens de trois allemands gravement mutilés sous le pont en bois, en face de l’entrée. l’un d’entre eux souffrait horriblement. il nous a fait comprendre avec les mains qu’il souhaitait qu’on l’achève d’une balle dans la tête. malgré leurs états désespérés, ils ont été brancardés par les militaires français en direction d’un hôpital. parmi les victimes, il y avait des civils. trofimoff : peut-être des requis du s.t.o. ? avr : la prise de la poudrière marque la fin de votre engagement dans la vallée ? lucien scolca : non, pas tout à fait. le groupe dionisi avait la garde de la poudrière. une de ses galeries contenait des stocks de nourriture : soupe en conserve, beurre et pain en boîte, miel, lait concentré et même whisky. nous avions une petite table devant l’une des portes de la poudrière et nous notions sur un cahier les noms des familles à qui nous distribuions ces conserves pour éviter les abus, mais sincèrement ce cahier était bidon ! le 3ème r.t.a. et le bataillon de choc avaient pour mission la prise du faron toujours occupé par les allemands. un officier cherchait un guide pour les conduire en voiture : je me suis proposé. l’officier m’affirma avant de partir que ses hommes auraient pris les forts avant notre arrivée. j’étais avec un algérien, dans la jeep en tête de la colonne de véhicules. de gros obus tombaient autour de nous. ils étaient tirés de saint-mandrier. ils mirent le feu au faron. j’étais inquiet car les coups tombaient près. l’algérien qui conduisait la jeep riait et me dit que l’on passerait. ce fut le cas. au sommet, les autres militaires français avaient neutralisé les allemands, parfois à l’arme blanche. au début de la montée du faron, pendant quelques minutes, j...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence