Carte de vigilance météo

Cette grande propriété revestoise est à vendre

Grands espaces
Calme et verdure
Au pied du Mont-Caume
Vue panoramique sur le village
et la vallée de Dardennes



Cliquer sur l'image pour la voir en plus grand
Pour plus d'info, écrire au site
en cliquant là >>>

♖ Les AVR ont 30 ans !!!


30e Anniversaire des Amis du Vieux Revest

❂ Balades historiques - Le Revest, capitale des Comoni


par Claude Chesnaud - Société des Amis du Vieux Revest et du Val d'Ardène


En 1835, Garcin publia le « Dictionnaire historique et topographique de la Provence ancienne et moderne » dans lequel il écrit Commoni avec deux m. Depuis, Charles Aude nous a démontré pourquoi Comoni s’écrit avec un m. Au-delà de cette remarque, ce dictionnaire, aujourd’hui introuvable, nous donne de nombreuses informations sur l’histoire de notre Commune.



Selon l’auteur, la Provence, espace qui se trouve entre le Rhône, les Alpes et la mer, était appelé par les Romains Gaule transalpine. Avant la venue des Romains, le terme de Celto-ligurie était employé. Les nations celto-lygiennes étaient connues sous les noms de Saliens, Cavares, Commoni, Suelteri, Védiantici, Voconcii, Albici et Esubliani.



Les Commoni occupaient le littoral, depuis le golfe des Lecques jusqu’à la rade de Giens. Selon Garcin, leur capitale se trouvait au Revest. Ils avaient pour alliés les Bormani, à Solliès, et les Camatulici, aux environs de Grimaud.



Afin de surveiller le littoral, du Bec de l’Aigle, promontoire à l’ouest du golfe des Lecques, au pays des Bormani, le peuple celtolygien choisit l’amphithéâtre revestois. Mais aussi protection de tous les vents, abondance et pureté des eaux de source, retranchement naturel sur la hauteur de Notre-Dame, vaste forêt giboyeuse. Et la mer où l’on pouvait pêcher et faire des actes de piraterie. Cette population ne manqua pas d’attirer les Romains dans le pays.



Dans son dictionnaire, E. Garcin donne d’autres précisions. Vraies ? Fausses ? Nous verrons peut-être plus tard. L’essentiel est que l’on trouve dans un « dictionnaire » que le Revest était la « Capitale des Commoni » !



Sources : Dictionnaire historique et topographique de la Provence ancienne et moderne par E.Garcin (1835)


ADDENDUM


Ce dictionnaire a été numérisé par Google Books.

Voici le lien pour consulter la totalité du livre.

https://books.google.fr/books?id=h3_2I9iGBMAC&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false




Page de garde du dictionnaire de la provence de Garcin


Index |Info | Imprimer | PDF | Permalien