🏫 L'école au village - Éditorial de Charles Aude



SOCIÉTÉ DES AMIS DU VIEUX REVEST ET DU VAL D'ARDÈNE


Source : Bulletin N°8 de 1988


À l'heure où tous les candidats à la Présidence de la République nous parlent de valoriser la formation et de donner la priorité à l'éducation des jeunes de notre pays, le texte que nous a proposé Madame Roché, ancienne directrice de l'école du Revest, pour accompagner l'exposition de photos de classes organisée par notre société, remet les choses à leur juste place.


Photo de classe au Revest vers 1915


Il montre combien la passion d'enseigner et la proximité avec le terrain, avec la vie quotidienne des gens sont des éléments importants d'une politique de l'éducation.


Il rend hommage à nos élus locaux qui depuis toujours ont favorisé l'instruction dans notre commune et qui depuis un siècle ont accompagné avec force les mesures prises par les gouvernements pour l' école de la République.


Ce texte, ainsi que celui de Monsieur Aubert sur l'Amicale Laïque, souligne combien on a su vivre de beaux moments autour de l'école du Revest.


C'est ce que nous montrent aussi tous les visages des enfants Revestois, rassemblés sur les photos de l'exposition.


Et si cette commune reste bien vivante aujourd'hui grâce à tous ceux qui s'impliquent dans son développement raisonné, c'est aussi parce que l'école a su jouer un grand rôle.


Tant pis s'il n'y a jamais eu d'élève à la "faculté de Fierraquet". Au Revest, chacun a plutôt l'âme d'un maître et n'hésite pas à faire part de son savoir, dans l'art de la greffe de l'olivier ou pour tuer les "chachas".


Encore que... il y aura toujours des secrets au pays des "masques" * !


Charles Aude            


*Masques : nom donné aux Revestois depuis fort longtemps par leurs voisins, surtout ceux de la "Pigne" (La Valette) et ceux de "Nebro" (Évenos)







Index |Info | Permalien | PDF