🏫 L'école au village - Trente-cinq ans plus tard



Si je voulais évoquer tous les souvenirs qui m'assaillent, c'est un livre qu'il me faudrait écrire.

Je remercie chaleureusement Charles Aude pour m'avoir donné l'occasion de dire enfin ce que j'avais sur le cœur depuis si longtemps.


Il y a tant de choses dans la vie que l'on voudrait dire et qu'on ne dit jamais, parce que l'instant favorable ne se présente pas et c'est dommage..


Ce que je tiens à dire se résume en peu de mots : ce sont les enfants qui m'ont quand même donné mes plus grandes joies.


Si je les ai parfois grondés ou punis, je leur en demande pardon, car les enfants ont toujours beaucoup à pardonner aux grandes personnes.


Et ce que je voudrais qu'ils sachent, maintenant qu'ils sont devenus grands, c'est combien je les ai aimés lorsqu'ils étaient petits.


Y. Roché     


Texte manuscrit d'Yvette Roché pour l'exposition de 1988 sur les photos d'école au Revest.
Source : bulletin n°8 de 1988 de la Société des Amis du Vieux Revest et du Val d'Ardène




Index |Info | Permalien | PDF