Carnets du Revest

Carnets du Revest

Histoire & Patrimoine

Forum La  Place du village

Place du village

Échanges

Images Docs

Albums-Publications

 

Lignées du Revest

Généalogie

Revest Actualités

Revest Actualités

Revue de presse

♖ Tourris - Tourris est peuplé de légendes, de fantômes et du souvenir des héros



​La dame blanche et le berger de Tourris

L’histoire de Béatrix débute vers la moitié du XVIe siècle. Fille d'un seigneur de Tourris, Béatrix aimait passionnément le pastre de la Vieille Valette. Un amour impossible ! Aussi dut-elle entrer au couvent, chez les nonnes de l'Almanarre.

Mais quand Barberousse débarque à Carqueiranne, le berger de la Vieille Valette, pensant Béatrix en danger, se précipite à son secours et en chemin se fait massacrer par les pirates. On raconte que, depuis, Béatrix hante les hauteurs de la Vieille Valette, cherchant éperdument celui qu'elle continua d'aimer bien après sa propre mort … Certains l’ont vue encore il y a 3 ou 4 décennies parcourir la colline. Ah ! la légende de la Dame Blanche … Grimpez vers les ruines du village médiéval, peut-être la croiserez-vous. Mais il faut y croire pour la voir.

​Le Capitaine de Nas

Jean-Baptiste de Nas, premier du nom, avait fait construire un vrai château au moment de son mariage en 1568. Et la chapelle aussi. Il mourra à 32 ans à la guerre des Flandres, quand Henri III était roi de France. Il était capitaine de cavalerie. Tous ses descendants seigneurs de Tourris ont fait carrière comme officiers au service du roi de France, dans la cavalerie, puis en plus grand nombre dans la Royale.

​Gaspard de Besse

Une des grottes au pied de la falaise, connue pour son habitat préhistorique, est appelée aussi Trou de Gaspard. Car le brigand Gaspard de Besse y aurait trouvé refuge. Certes, moult villages de Provence ont aussi leur Trou de Gaspard, autant que de Fontaines de la reine Jeanne ou de Châteaux du Roi René … Mais quand on se souvient que Gaspard fut arrêté tout près, à La Valette, que l’un des trois hameaux de Tourris est celui des Bouisses, du nom d’une famille qui vivait là et que Gaspard de Besse était en réalité Gaspard Bouisse… et bien, vous en conclurez ce que vous voulez…

​Jean Baudisserre

Jean-Louis Baudisserre était l’aubergiste de Tourris. Il avait repris l’auberge Saint-Jean, qui se trouvait face à la verrerie, à l’entrée de l’actuel terrain militaire et qui avait été tenue avant-guerre par Justin de Mostuejouls, celui qui deviendra intendant de Tourris, du temps de Monsieur de Gasquet.

Jean Baudisserre était réputé pour son épaisse moustache, qui l’avait fait surnommer le Gaulois, pour son sourire ensoleillé, sa gouaille provençale et son excellente cuisine. Réalisée et servie dans l’endroit le plus crade qu’on ait pu imaginer...

Jean Baudisserre et les soeurs Alziari
Jean Baudisserre et les soeurs Alziari

 

.

La famille de Jean était revestoise depuis les années 1800, il était allié aux Mostuéjouls et aux Alziary de La Ripelle, dont il épousa successivement deux sœurs.

​Fine la bergère

Fine la bergère
Fine -Photo de Michel Decret env. 1970

Joséphine Guigou, la bergère de Tourris, était surtout connue pour son mauvais caractère et sa propension à menacer les passants de son fusil. C’est qu’elle prenait son emploi à cœur : elle avait été embauchée dans les années 1950 par la société Formétal comme gardienne de Tourris. Elle se logeait dans les communs du château et faisait paître ses moutons sur le domaine, contribuant ainsi au débroussaillement.

Son passé glorieux de résistante faisait accepter les excentricités de Fine, et avait même contribué à la mansuétude de la Cour d’assise après qu’elle ait tué son voisin de son célèbre fusil.

 

​Le loup solitaire de Tourris

On raconte qu’un solitaire a étendu son territoire jusqu’à l’escarpement du Vieux-Tourris. Certains prétendent que ce n’est qu’une légende, une histoire pour faire peur aux enfants. Les brebis qui l’ont rencontré ne pourront plus porter la contradiction. Elles l’ont bien vu et ne sont pas revenues...

Vous êtes sûrs que vous voulez toujours grimper au Vieux Tourris ?


Index |Info | Permalien
PDF-Imprimer-Mail